Les hivers étaient froides dans le nord de l’Ontario donc ma mère nous trouvait toujours des choses à faire à l’intérieur. Du tricot, du macramé, coudre, de la broderie toute sorte de bricolage.
Je suis la plus jeune de 7 filles, je m’assoyais et suivait très attentivement afin de ne rien manquer. On formait un cercle de fermières pratiquement à nous seule. Aujourd’hui, quelques-unes de mes sœurs pratiquent encore le tricot traditionnel mais c’est vraiment moi la mordue , la passionnée de l’artisanat dans la famille et ma mère de 95 ans bientôt, tricote encore des pièces pour moi, et participe à mes decisions de modèles et de tricot. je la consulte pour chaque pièce .
Depuis ma jeunesse, l’artisanat m’a suivi toute ma vie. Jeune adulte, je m’en tenais à la base, tricot, crochet, bricolage avec fleurs séchées et variétés de toute sorte de bricolage.
Plus tard, grâce à l’influence de ma mère encore, qui travaillait ces magnifiques chef d’œuvres en broderie, je m’y mets….broderie point de croix COMPTÉ, l’accent sur COMPTÉ …ce qui veut dire que l’on commence la broderie sur une toile vierge comme une toile de peinture, et tu reproduis grâce à une légende très détaillée, l’image sur le tissue. Un défi très intéressant ! Un produit final exceptionnel- avec perles, fils métalliques, des broderies comme vous en avez jamais vue, voir mon portfolio.
Ma vie professionnelle à aussi impliqué ma créativité, l’artistique en moi. J’ai travaillé 30 ans en publicité, marketing, à vendre, créer les publicités, monter des concepts pour des clients, des centres commerciaux, pour des journaux, de la tv, agence de pub, agence de promotion…et j’en passe. Une carrière bien remplie.
En fin de carrière semi-retraité et à mon compte, j'avais un contrat de publicité pour le magazine des cercles de fermières du Québec, L'Actuelle. Je me suis inscrite au cercle de mon quartier. J'ai fais des découvertes, j'ai tissé des pièces, des catalognes extraordinaires, mais surtout j'ai apprise des connaissances sans prix pour une artisane...comment monté mon propre métier, y réparer un pépin, par des doigts de fées, cette génération partante qui detiennent cette grande richesse artisanale...Elles m'aident dans mes créations à tous les jours ces dames de coeurs!!!
Aujourd’hui, la retraite me fait comme un gant. Je profite de mes journées
pour mes projets à tous les jours….de l’artisanat ça prend du temps , de la passion et de l’amour pour ce que l’on fait ! Ça adonne bien, je fais ce que j’aime !!!!
À une autre époque de ma vie, ma mère, encore, faisait de la peinture et n’arrêtait pas de me répéter que je devrais essayer la peinture puisque j’étais tellement bonne en dessin au secondaire . J’adorerais d’après elle, ce médium….elle avait tout à fait raison. Je me suis épanouie dans la peinture pour une dizaine d’années dans ma quarantaine.Je reprendrai sûrement le pinceau bientôt, faute de temps avec ce site!
Je tricotais toujours et c’est à ce moment que j’ai introduis mes premiers cache-cous….une ‘tite laine autour du cou’… Je les avais en montre dans des salons de coiffures, esthétiques et boutique de CEGEP.
La première année, j’en ai passé 70.
Wow, je me suis mise à en tricoter 4 saisons durant…et l’idée de me créer un site internet et d’afficher et/ ou vendre mes produits à vue le jour.
J’ai commencé par une page Facebook il y a environ 5 ans. Et finalement, décembre dernier, grâce à mon informaticien d’amoureux, j’ai fais le
lancement de DARK’S ARTS. (darksarts.ca)
J’espère que le site vous plaiera. J’ai décidé de m’en tenir au macramé qui est revenue en effervescence et au tricot dans lequel j’ai choisie d’offrir afghans adultes, juniors, couvertures de bébés, cache-cous, bandeaux et combos cache-cous/bandeaux.
N’hésitez surtout pas à me laisser vos commentaires, questions et demandes spéciales.
J’aime toujours relevé un bon défi!
Personnaliser une pièce qui sera unique pour vous!

Bon visionnement du site, je retourne à mes aiguilles…
Salutations, au plaisir de vous servir !

Darquise